AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Enfers & Damnation
Une nouvelle intrigue : Une maladie, un virus, bien étrange ravage la communautés des vampires.
Fièvre, Hallucinations, Vomissements, Coma, Soif de Sang, Sautes d'Humeurs, ... sont au Rendez-vous.

Nous avons une surpopulation de vampires ~ Tentez de favoriser les humains, ou bien la Damnés Ahmès & Akai Yume

Partagez | 
 

 Doucereuse rencontre au goût du sang. [PV Seth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seth Ahmès

avatar

Messages : 81

MessageSujet: Re: Doucereuse rencontre au goût du sang. [PV Seth]   Jeu 1 Sep - 16:09

Aucun mouvement. Juste debout face à l'immensité de la noirceur. Un drapé luxueux fin qui traîne, vole, danse au rythme du vent. Un palais et ses cours. Des guerriers et des soldats. Des entraînements et des ordres. De l'ordre et de la synchronisation. Des vagues de pouvoir, des salves de cris. De l'effort, de la sueur, du sang, des blessures, et de l'endurance. Une armée... Une vengeance.

J'ouvrais mes yeux carmins pour les poser sur ce monde qui m'appartenait : ce monde sombre et secret. Ce grondement continuel dans l'ombre qui s'élevait en chœur et se taisait ensemble ; un bourdonnement incessant et grisant dans ma tête... Je voulais ces auras, je les sentais plus que tous. Je goûtais à cette impatience que tous partageaient mêlée à la peur, à cette peur de de ne redevenir que des esclaves, de la poussière...

Un prénom qui fut gronder dans l'ennuie. Je tournais mon faciès noble vers ces soldats qui montraient leur respect et leur appartenance à ce vampire... Anubis. Je plissais doucement les yeux en l'entendant. Les briser, les faire crier, les tuer, les découper... Je clignais des yeux sans comprendre... Cet homme était d'une cruauté innommable. Il était à mes côtés, parce qu'il était mon infant, mais aussi parce que j'aimais son manque de pitié. Parce que je le veuille ou non, il était l'une des personnes qui comptait le plus pour moi, aujourd'hui à mes yeux. Lui, et ma belle infante et calice blonde. Deux personnes en qui j'avais parfaitement confiance... Et auxquels je ne donnerais jamais une deuxième chance si l'occasion se présentait. Mais pourtant, le fait d'amener du bétail jusqu'ici... C'était risqué. Et traité des femmes, qui auraient pu être les leurs d'une telle manière... Oh je ne dis pas que j'aime les humains, pas le moins du monde, ce n'est que de la nourriture, ni plus ni moins. Et on ne joue pas avec la nourriture. On joue avec des proies, mais ce ne sont pas des proies puisqu'elles seront données ainsi.

Je soupirais, et me détournais de cette image.

Ce manque de soleil, ici, m'épuisait. Ce monde dissimulé, alors que j'adorais cette chaleur et ces lueurs chatoyantes, me manquait. Oh dieu, j'aimais être ici, entraîner parfois moi-même mes hommes, mes joyaux, mais j'aurais aimé pourvoir le faire aux yeux de tous... Qu'ils tremblent devant nous, que leur armures et leur parures brillent sous notre Dieu Râ.

Nouveau soupire.

J'enfilais doucement une longue veste qui vint couvrir mon long kimono, et je sortais de ma chambre pour sortir dehors, changer de palais peut-être, et retourner dans mon royaume si vide, comparé à autrefois. Cette tristesse se glissait dans mon corps entier, dans mon âme... Et cette colère qui allait voiler mon horizon... Pourtant, je m'arrêtais. Mon ouïe fine et si sensible de caïnite âgé venait d'entendre, dans ce silence lourd et sombre un verre qui se brise. Des arômes de sang propagé. Je fronçais les sourcils. Je retournais sur mes pas, et plus je m'approchais, mieux j'entendais ces grondement de colère, de frustration de douleur aussi peut-être. Mes pieds ne firent plus que frôler le sol, tant je me déplaçais avec grâce et d'une vitesse surnaturelle. Une souffle.

Et j'apparaissais dans cette chambre que je connaissais si bien, je me laissais enrober par cette aura violente et féroce que je connaissais si bien. Mon aura, la mienne était si discrète et il souffla doucement en s'approchant de lui...

« Ton aura.... »

Tout devait être silencieux dans ce monde secret, jamais je n'accepterais de nous faire trouver à cause de cela... Je m'approchais de lui, et je glissais mais noir dans sa crinière que j'empoignais d'une main de fer, pour lui faire pencher la tête. Sans prévenir, sans son avis ou même son accord, je vint plonger mes crocs dans sa chair, pour avaler ce venin qui le rongeait si bien de l'intérieur....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Doucereuse rencontre au goût du sang. [PV Seth]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard
» création de sang
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» Il ne faut pas boire de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem For A Dream :: •• AFRICA :: ♥ S . A . H. A . R . A :: ▲ Les Dents de Sable-
Sauter vers: