AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Enfers & Damnation
Une nouvelle intrigue : Une maladie, un virus, bien étrange ravage la communautés des vampires.
Fièvre, Hallucinations, Vomissements, Coma, Soif de Sang, Sautes d'Humeurs, ... sont au Rendez-vous.

Nous avons une surpopulation de vampires ~ Tentez de favoriser les humains, ou bien la Damnés Ahmès & Akai Yume

Partagez | 
 

 Fils de la Lune ~ Ahmès

Aller en bas 
AuteurMessage
Seth Ahmès

avatar

Messages : 81

MessageSujet: Fils de la Lune ~ Ahmès    Lun 30 Aoû - 15:34

Ahmès
Seth



Ahmès
5 150 ans
L’Afrique




« Chaque Instant te dévore un morceau du Délice...


Que vous me voyez ou pas : je suis là. Si vos pupilles ne peuvent pas venir flatter mon égocentrisme, votre ouïe le ferra. Je suis le violoniste de Satan, celui qui est devenu fou à trop se bercer d’illusion.
Dans mon Monde des Ténèbres, je suis indiqué comme l’un des vampires les plus puissants, et c’est cette chose là qui m’aurait fait perdre la tête. Mais si je vous disiez que je ne suis pas fou ? Que c’est vous !? Je ne suis que le fruit de votre subconscient, votre imaginaire soudainement libéré. Je suis l’apparition de l’un de vos fantasmes ! Asseyez-vous, je vais vous compter ma personnalité !

Eh bien sachez que nulle chose peut m’atteindre. Je suis une muraille de roche glacée, que seules mes notes langoureuses et traînantes peut réveiller. Seul un sourire sadique et pervers peut échauffer mes sens. Seuls vos cris les plus profonds peut me faire éprouver un certain plaisir. Je garde sur moi la robe de la cruauté même. Je ne suis guère ici pour vous prendre en pitié ; juste pour vous écraser de mon dominant côté. Je n’ai que faire des faibles et des lâches. Les hypocrites et les menteurs finissent dans les brasiers de mes tourments auditifs. Et j’y mettrais un point d’honneur ! On m’a trop enrubanné de mensonges par le passé….

L’écharpe de royauté qui m’étrangle m’a fait promettre de rester digne. Digne du peuple des Egyptiens et de les défendre quoi qu’il arrive. A mes yeux, mon peuple sont mes enfants, de mon chair et mon sang. Les vampires faibles sont ceux qui refusent d’affronter leur réalité chimérique. Nous sommes des créatures bestiales et sauvages : nous devons tisser nos desseins de manière sanglante. Nous devons nous abreuver du sang des humains ! Même si j’aime tout ce qui est raffiné et propre… Un vampire se privant de cet élixir de vie ne sera jamais considéré plus qu’une goule, un jouet, un objet à mes yeux. C’est pour cela que je chéris chacun de mes enfants. Je les tue si ils me trahissent, si de nouvelles doctrines viennent à mes confisquer. Nous devons restez unis : cela sera notre force. Et de toute manière que voulez-vous que je fasse d’un royaume vide d’homme ?

Si par le temps j’ai su apprendre à vivre entouré de monde et de richesses, et que je les savoure à leur juste valeur… J’aurais une préférence pour les forêts vierges, ou bien les déserts brûlants. Je remercie Dieu et ses progénitures de m’avoir confier la tâche d’être le Protecteur du Soleil : sinon je n’aurais jamais pu supporter ses morsures enflammées. Chaque jours, je suis du devoir de faire tomber le voile sombre du mon royaume. Chaque soir, je me pose à mon balcon pour jouer quelques notes. Et chaque soir…. Je vois ma famille grandir.

Je ne suis ni un vampire, ni un humain. Je suis le Roi des Damnées. Je suis l’unique Pharaon qui a su braver le temps. Celui qui aime les tenues tant princières et coûteuses, lorsque nous nous enfonçons dans mon palais. Comme tous vampires trop vieux, nous aimons garder à nos côtés les richesses d’antan, ces parures de tissu exotiques qui nous sied avec délicatesse. J’aime ce qui brille, et j’en serais toujours émerveillé.

Et pour finir. Je suis un fils orphelin a qui on a arraché le cœur. Clef de mon destin : je gouverne un royaume sans cœur, ni complaisances. Sauf pour mes enfants. J’attends le jour où nous sortirons de nos montagnes de sable, et clamer haut et fort, que oui. Nous sommes toujours là. Notre monde a bien guéris de la plaie béante qu’on laissé les Andrews sur ma terre sainte. Je me vengerais de ces Européens qui ont tué ma famille il y a quelques siècles. Ils ont pillés nos richesses et nos fortunes. Je tuerais de mes propres mains l’assassin de ma chère et tendre mère. Le Comte Bathory.


.. Et, comme le soleil dans son enfer polaire,
Mon coeur ne sera plus qu'un bloc rouge et glacé. »



Sur mes épaules et dans mon dos tombe une crinière d’or blanc sur lesquels mon amant le Soleil aime y laisser ses caresses dorées. Mes cheveux sont longs et épousent les courbes de mon visage de manière câline. Sauf, lorsque je suis pris de l'envie soudaine de les couper... Là alors, ce sont les pointes d mes cheveux qui viennent caresser ma nuque...
Un brin d’innocence pour ce visage de fou que je possède. Mes yeux… Mes perles d’azur dans lesquels brillent la folie à l’état pur. Ou bien une malice cruelle. A moins qu’il n’y ait rien du tout, si ce n’est le vide, la neutralité…
Bientôt, vos yeux se glisse sur le bas de mon visage : mes pétales d’amour, ces morceaux de chair tendre et rosés qui ne sont que supplication à vos oreilles ! Embrassez-moi ! Et je vous mordrais de mes épines d’argent. Mes chers crocs tant aimé par ma brillante personne.

Je suis fin, je suis musclé, je suis agile et rapide. Je suis vorace comme un rapace, et violent comme un tigre. Je suis un animal sauvage indomptable. Moi, moi et encore moi. Il n’y a que cette image qui sait encore me satisfaire au fil du temps. Sachez que je ne prend pas soins de ma personne : mes adorables bouts de chair fraîche humaines et avide de mes graines le font pour moi. Je ne vois que le sang et mon violon.

J’enveloppe mon corps de drapé soyeux et luxueux. Digne de mon Egypte Ancienne, mon amante révolue qui restera encore vivante dans mon esprit ! Ou bien de la renaissance. Mais je préfère aussi les longues robes – pardon, kimonos dites-vous ? – asiatiques !




« Lueurs Enchanteresses ; Paresse Suprême... »



    ♠ Sexe : Masculin~ Tu veux testé la saveur de la luxure ?
    ♠ Surnom : Le Fils de la Lune ; Le Violoniste.
    ♠ Date & Lieu de Naissance : -3 150, au temps de l’Egypte Ancienne. Alexandrie.
    ♠ Date et Lieu de Mort / Transformation : Je ne suis jamais mort… Je suis né, mort.
    ♠ Langue Natale et celles parlées : L’Egyptien, le latin, le français et l’anglais. Et puis le japonais aussi, et tous les dérivés anciens.

    ♠ Clan : Les Damnés Ahmès

    ♠ Orientation Sexuelle : …. Tout ce qui succombera à ma musique et mes crocs ?
    ♠ Fantasme : Observer des corps s’enlacer et grisé par la folie de ma musique. Les entendre me supplier de continuer ma symphonie d’émotions, juste pour qu’ils puissent atteindre l’apothéose avec mon art céleste. Oh, j’en ai un second ! Tuer ce scélérat de Bathory.

    ♠ Maladie(s) : L’égocentrisme fait mal, mais ne tue pas, ahaha.
    ♠ Groupe Sanguin : O négatif
    ♠ Groupe Sanguin préféré : A+, faisons dans la rareté.
    ♠ Ancienne fracture, blessure : Je ne me souviens pas d’avoir épargnez un seul de mes os…. Hmm …. Petit l’os de mon petit orteil es resté indemne ?

    ♠ Statut Social : Pharaon des Damnés d’Ahmès
    ♠ Emplois : … Tu me vois travailler, toi ? A part tuer à temps plein …

    ♠ Phobies : Perdre mon amante, mon violon …
    ♠ Hobbies : Tuer, manger, jouer, rire ?
    ♠ Plus Grand Rêve : …. Me venger des Européens. Les voir tous incliné à mes pieds !

    ♠ Citation : Qui vivra rira.
    ♠ Musique : La Danse macabre de Camille Saint Saëns
    ♠ Septième Art : Alexandre le Grand
    ♠ Roman : La Bible
    ♠ Fleur : Le chardon
    ♠ Couleur : Le bleu
    ♠ Animal : Un Aigle
    ♠ Odeur : Mon sang et ta salive
    ♠ Bain ou Douche : Bain !

    ♠ Votre Famille : Morte.
    ♠ Ancien(s) Couple(s) : Des centaines.
    ♠ En couple avec : Personne.

    ♠ Avez-vous eu des calices ? Bien sûr !
    ♠ Avez-vous un/des calices ? Si oui, qui ? Aucun.







.. Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne »


Petit ruisseau de velours qui vient frôler la peau de ton visage, glisser sur la volupté de tes lèvres, couler dans la courbe de ton cou. Petits martèlements étincelants blancs, et lugubres le long de ton dos.
Frisson.
La mélodie satanique emplissait l'obscurantisme du monde. Ces notes étaient des éclats de raisons, des morceaux de lumière intense. Il n'y avait plus que toi et cette rivière de raison, cette folie qui t'enlaçait avec tendresse et amour... Laisse toi doucement berner par la musique. Laisse toi guider : avance sur ce chemin illusoire qui se trace devant toi. De cet acte effronté, tu apercevras le réel faciès de la Terre. De cette Sainte Mère qui laisse l'Homme lui glisser une corde autour du cou, et un linceul sur le corps. Tu vois la vérité... Tu la ressens. Il n'y a rien d'autre à faire que d'accomplir la volonté suprême de ce Dieu qui n'attend que ca... Que ses fils se rebellent.

Et je serais celui qui se guidera.
Ferme les yeux, et souris-moi. Montres-moi ces adorables petites quenottes qui vont parfaite la beauté de ton visage. Les rayons lunaires sont ici pour raviver l'éclat de ton corps, et de ton esproit. Je suis ici, moi, Pharaon des Damnés, pour te faire sortir de ces leurres abominables. Je serais ce meneur de raison. Je tiendrais le flambeau à tes côtés pour éclairer ton chemin.
Mais pour l'instant.... Nourris-toi de mes notes suaves et lancinantes. Aime cette mélodie comme ton amante la plus délicieuse. Protèges-la comme ton enfant, et chérie la. Sans elle, tu ne seras rien. Et sans toi, je ne serais rien ...

Je serais celui qui tire sur tes fils. Reste à mes côtés. Devient mon sublime pantin. Et alors tu auras atteins le but de ta vie ...

Doucement.... Les scintillements disparaissent. Ces lueurs sont mortes. Décadent mensonge qui vient déchirer cette obscure scène. Voile de réalité dissimulé par vos moeurs et vos erreurs tant répétées... Je ne dirais mots, et te laisse t'éloigner... Pourtant, je sens une main sur mon épaule. Et un souffle à mon oreille, et j'entends... Oui, j'entend la voix d'une femme qui m'aime, et que j'aime. Que j'étreignais jour après jours, nuit après nuits. Cette beauté égyptienne, cette féline créature démoniaque au sourire enchanteresse. Ma mère venait me susurrer à l'oreille : « Laisse-le partir... Tu as bien plus à faire... »

Je posais mes opalescences sur son visage, puis j'asquiessais. Je me levais lentement, pour glisser ma conquérante dans la sienne. Nos doigts s'étreignaient, et je suivais ma maîtresse. Celle qui plongeait ses griffes dans ma crinière, et ses crocs à ma gorge. J'avais le plaisir et la satisfaction d'être son tout à la fois. Son fils, son ami, et son ennemi. Et bien plus que sa. Fidèle et doux, je la suivait. Nous allons nous poser face à la Lune. Notre Déesse. Le symbole de notre puissance.

Puisse qu'elle ne meure jamais. Fils de Pharaon, et hérité moi-même ... J'osais espérer reprendre ce royaume sans effort... Hérédité. Ou pas.

« Promets-moi de servir la Lune avec dignité. De prendre soin de ton peuple. De l'écouter comme un père, l'étreindre comme un amant, et de le chérir comme ton enfant. Ce sont tes fils qui t'aiderontà jamais... Fais en moi le serment mon fils. L'Egypte restera le berceau des vampires les plus grands... Rien n'y changera. Seth ...
- Je vous le promet. »


Et je tiendrais ma promesse. Quitte à mettre le monde en sang.





« Surface splendide, Intérieur vide...



☼ L'Ode de Satan
Lorsque ma voix s'élève, et que je le désire, soudainement le silence se fait autour de moi. Lorsque j'en ai envie, de ma voix je peux vous demander des choses irréalisables : choses qui vous mèneront à votre mort. Mais, violoniste à mes heures perdues, je me suis rapidement rendu compte que cela n'avait pas grand rapport avec ma voix. Tout son que je créais, pouvait s'introduire en vous ( sauf si vous êtes sourd, hélas. ). Je donnais une émotion à chaque notes, et elle vous emplissait lentement, rapidement, méchamment, langoureusement. Selon mon envie, vous ressentiez joie, bonheur, tristesse, malheur, plaisir, envie, désillusion.
J'étais un manieur d'émotions et de pensées. Vous deviez allez sauver votre fils ? De mes notes vous l'oublierez, et n'aurez qu'une seule envie : dansez avec mes pantins.

Mais de tout cela, moi-même, je suis devenu fou et terriblement lunatique. Mais décision n'ont aucun raisonnement logique, ou sont terriblement cruelles et tordues. Peu arrive à suivre le fil de mes pensées, parce qu'elles s'éparpillent trop rapidement.

Mais sachez que toutes mélodies me redonnera courage et vitalité...

☼ Esprit des Dunes
Vous me direz... Le sable, ce n'est pas ce qui me manque dans mon royaume. Et je vous dirais, que cela n'est qu'une coïncidence. Je peux de ma volonté, réveiller chaque particules du sable. Les mouvoir, les faire danser. Faire qu'elles prennent un minimum de place, pour que ce sable deviennent aussi solide que du roc. Et puis avouons-le.... Du Sable dans les yeux... Ahaha. Que cela est si comique et bas de gagner un combat de cette manière.
Mais ce pouvoir je ne le contrôle pas totalement : il peut s'éveiller sous mes colères, ou mes rires. Il fait plus partis de moi que je ne le désirerait, et n'est pas totalement soumis à ma volonté. Et plus les années passent, plus je commence à avoir peur de ces sables mouvant sous mes pieds...

☼ Dieu Seth
« Je suis Seth, l'engendreur de la confusion, Seth crée tempête et orage dans toute l'étendue du ciel. »
Dieu du tonnerre, du temps nuageux, et des tempêtes.
Moi, je ne fais gronder que le tonnerre, et créateur d'arc électrique. Je peux aussi élever le vent, mais seulement pour créer désastre pseudo-naturel. Il n'y a pas de demi mesure. Une douce brise n'entre pas dans mes cordes.

Mes vagues de vent, tornades de la vie, s'allie souvent à l'essence du sable. Horrible désastre qui s'abat sur mes ennemis. Ce n'est que lorsque ces tornades de sables sont éveillés que le tonnerre peut venir exploser.

Je ne peux ne le faire gronder par exemple, que lorsque le temps est propice. Je ne peux pas créer ce temps, cette pression atmosphérique lourde, comme dise si bien les humains.

Ce pouvoir est aussi celui que j'ai découvert le plus tard, celui que j'use le moins, et qui me fatigue à une vitesse phénoménale !





« Et En Réalité...


♣ Kellyian
♣ 15 ans
♣ AS
♣ Mon Mien
♣ Chais paaas~
♣ Tenez vous loin de Seth & il vous le rendra bien !
♣ Andrei ! Achètes toi une ceinture de chasteté ! Mouhahaha !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Ahmès

avatar

Messages : 81

MessageSujet: Re: Fils de la Lune ~ Ahmès    Mer 6 Oct - 12:25

& Voilà ! ♥
J'ai enfin fini ma fiche ^o^

Vite, vite, Andrei (A) ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Ahmès

avatar

Messages : 81

MessageSujet: Re: Fils de la Lune ~ Ahmès    Mer 6 Oct - 15:49

Merci chérie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nastacia S. Améthyst

avatar

Messages : 14
Age : 21

MessageSujet: Re: Fils de la Lune ~ Ahmès    Dim 26 Déc - 4:15


    J'adoore ton avatar. onilove
    Désolée, je sais bien que la fiche a plus d'un mois et que je ne suis moi-même pas encore validée, mais je tenais à le dire. **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Ahmès

avatar

Messages : 81

MessageSujet: Re: Fils de la Lune ~ Ahmès    Dim 26 Déc - 12:26

Héhéhé, Merci ♥

Hate de voir le tiens :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fils de la Lune ~ Ahmès    

Revenir en haut Aller en bas
 
Fils de la Lune ~ Ahmès
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Un soir de pleine lune
» Le fils de Michel François a été assasiné
» Les taches de la lune
» Comprendre la lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem For A Dream :: • The Start :: ► Etats . Civil &’ Vampirique . . . »-
Sauter vers: