AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Enfers & Damnation
Une nouvelle intrigue : Une maladie, un virus, bien étrange ravage la communautés des vampires.
Fièvre, Hallucinations, Vomissements, Coma, Soif de Sang, Sautes d'Humeurs, ... sont au Rendez-vous.

Nous avons une surpopulation de vampires ~ Tentez de favoriser les humains, ou bien la Damnés Ahmès & Akai Yume

Partagez | 
 

 L'insolence, la puissance ... Et la faiblesse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jules & Lucas Olsen
T.w.i.n.s Nut You
avatar

Messages : 364

MessageSujet: L'insolence, la puissance ... Et la faiblesse.   Mer 19 Mai - 19:12

L’été n’y fera rien : il fait froid dans ces contrées du nord. Le monde y est grisâtre comme si le ciel était couvert sans jamais qu’il ne pleuve.

Et c’était le cas.

Jamais rien de ces constructions d’hommes, que ces prouesses humaine ne sera éclairé temps que la pluie ne tombera pas. Et si la pluie ne tombe pas, alors ils resterons dans l’ombre pour toujours. À l’ombre de ces nuages. À l’ombre.

L’ombre.

Le côté sombre d’un monde que tu ne comprendras jamais. Le côté profondément enfouie dans la pénombre. Le côté où les lèvres deviennent des crocs, où les mains tendres deviennent dures, où la folie viens après un bain de sang fêter pour notre propre jouissance, notre jouissance qui n’appelle qu’à la soif, la soif … Toujours la soif.


« HOOOOOOOOME ~ ! »

Deux enfants emmitouflés dans leur anorak s’avance, main dans la main, suivit d’un grand hommes aux cheveux gris gominés en costume. Derrière leur écharpe et leur bonnet, vêtements trop chauds pour la saison, même en Finlande, deux petits sourires qui, à y regarder de plus près, étaient démesurément étendus sur leur visages. Leurs yeux caché par des cheveux blonds à demi-bouclés, les deux voix enfantines s’exclamèrent plus pour le majordome que pour eux-mêmes :


« Allons d’abord chez le Roi !
-Le seigneur Erik avant les Olsen !
-Ils attendront !
-Ils attendront !
-Et nous nous allons encore une fois dire bonsoir …
-Au maître de Maison ♪ »


Et sans un regard, ils firent un pas vers l’avant en commençant une mélodie lugubre de leur deux voix fluettes, suivit de près par leur majordome encore la tête baissée mais semblant parfaitement serein sous sa moustache.

Château. Un grand château, un manoir rustique d’une grandiosité implacable, d’une magnificence écrasante. Un hall, des couloirs, une grande salle plongée dans une semi obscurité ; malgré le mauvais temps, les rideaux étaient clos. Les deux enfants blonds étaient à présent dans une tenue bien plus respectable et un peu moins contemporaine ; chemise blanche, gilet noir, short s’arrêtant au dessus des genoux et des chaussures d’une classe qui n’enlevait en rien le caractère de petits enfants modèles qu’ils étaient. Le tout était surmonté d’un jabot blanc des plus classiques : les deux têtes blondes étaient bras dessus bras dessous, regardant d’un air moqueur les autres créatures de l’ombres qui grouillaient dans les recoin de la pièces ; tous sous la protection du Seigneur Erik. Tous à se battre pour Erik. Tous à vivre de sang et de plaisir parce que Erik leur avait permis.

Par pure moquerie, les deux têtes blondes avaient décider de nommer le maître des lieu « le Roi ». Et portant, c’était la plus grande marque de respect qu’ils pouvaient offrir, eux, les bâtards qui ne s’en prenait pas moins pour des Princes. Et seul Rex est au dessus de Princeps. Ou bien Deus, mais apparemment, il ou ils ont décidé de passer leur tour …

Debout, tout les deux, ils avaient un grand sourire aux lèvres. Ils riaient de la réaction pourtant devenue habituelle de ces vampires face à l’odeur des eux enfants ; l’odeur entremêlé d’un vampire et d’un humain, indissociable l’une de l’autre, la même, et pourtant non. Ces deux odeurs qui se mariaient trop mal et qui pour eux était le mariage parfait. Le mariage parfait de dégoût.
Ils riaient aussi de leur propre actions ; aujourd’hui encore, ils allaient, armé de leur insolence incontrôlable, défier la mort qui aujourd’hui avait comme à chaque retour en Finlande le visage du Seigneur vampire qui se battait contre tous les autres vampires du monde : le maître des sauvages, le maître de ce monde de chaos qui avait osé aller au delà de tout pour construire son empire en empiétant sur le territoires des Andrews, un homme, un vampire formidable. Pas un noble, pas une Sang Pur. Un vampire d’une violence et d’une cruauté juste, imparable. L’indescriptible puissance. Et depuis que les enfants avait misé leur vie : car quoiqu’il arrive, le seigneur Erik avait maintenant sur eux un droit de vie et de mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-utopia.crazyfruits.net/forum.htm
 
L'insolence, la puissance ... Et la faiblesse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une photo de faiblesse!!!
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Un homme est bien fort lorsqu'il s'avoue à sa faiblesse ♣ Lucy [TERMINE]
» Un anneau: une faiblesse psychique: une promesse mensongère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem For A Dream :: The End • :: ~[ Les Lymbes ]~ :: [ 2010 ~Forum Complet ] :: ► Le Château Finlandais-
Sauter vers: