AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Enfers & Damnation
Une nouvelle intrigue : Une maladie, un virus, bien étrange ravage la communautés des vampires.
Fièvre, Hallucinations, Vomissements, Coma, Soif de Sang, Sautes d'Humeurs, ... sont au Rendez-vous.

Nous avons une surpopulation de vampires ~ Tentez de favoriser les humains, ou bien la Damnés Ahmès & Akai Yume

Partagez | 
 

 .•°- Crowned Immortal _ Veneratio Ferocitas Imperium -°•.

Aller en bas 
AuteurMessage
Lys

avatar

Messages : 11

MessageSujet: .•°- Crowned Immortal _ Veneratio Ferocitas Imperium -°•.   Ven 5 Mar - 13:56

Vu que je retrouve des brides de ma fiche un peu partout. Je fais donc un édit anti-plagiat le temps de terminer.


Dernière édition par Lys le Jeu 3 Mar - 13:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lys

avatar

Messages : 11

MessageSujet: Re: .•°- Crowned Immortal _ Veneratio Ferocitas Imperium -°•.   Ven 5 Mar - 13:57




Alexander Andrews
Crowned Immortal


    Rang: The King of Sinners
    Nom de Vampire :
    Continent : Europe
    Âge Approximatif : Quinze milles ans





« Chaque instant te dévore un morceau du délice...»


Vaste et ardue entreprise que celle-ci. A la vision du délicat minois de l’Autolâtre, nul ne saurait percer les méandres enrubannés de faisanderies de ses pensées. Et pourtant le sourire narquois qui vint à se transformer en ris jubilatoire, cruel et suintant de cynisme, se l’image de ce qu’il est réellement.

.•°°•.•°°•.•°°•.

Que dire de cet hivernal antédéluviens ? On pourrait le résumer en une ligne si on ne note pas toutes les nuances du charismatique individu. Pour décortiquer au mieux sa complexe personnalité, mieux vaut l’analyser sous différents point de vue, et d’aller par ordre décroissant : A savoir l‘évidence en descendant vers le moins concret. Premier détail qui nous frappe à coup sûr : Sa froideur. Le célestin transparaît tel un Roi Glacé, sans une once de sentiment et peu bavard de surcroît, hâblant du plus important en évitant les superfétatoires détails. Autiste au monde qui l’entoure, le cycle même des émotions semble avoir été abandonné par le nobliau. Actes et pas de galimatias, voici le chemin que la beauté entreprit sans revenir sur son importante décision. Ses termes cinglants et précis en imposent, tellement que sa propre sœur, malgré son mariage avec lui, le traite comme une véritable Égérie. Respecté de par son rang et sa personne, le hiémal couronné montre une attitude hautaine, comme détaché de toute chose terrestre et proche de l’humanité. Magique fantassin agissant uniquement pour la "Justice", autre point que nous détaillerons sur le splendide. Ajoutons juste un dernier détail sur ses capacités, le très prodigieux commandant de l'Europe a une confiance absolue en elles. Sûr de lui, que se soit hors ou pendant les combats, le sang-pur ne se permet pas le doute, puisque fermé à toute émotion ou sensation futile. Rationnel, le bel homme mènera une bataille, en respectant la logique. Arrogant et méprisant, cela lui valu quelques joutes verbales avec les brutes, sans tomber dans l’ostentation ou dans le misérable phrasé, tenant toujours son rang mieux que personne. Efficace, ses actes ne sont point commandés par le sadisme, mais l’élimination pure et directe de tout ce qui peut faire obstacle, à une société vivant en paix. Dans sa façon lente et harmonieuse de s’exprimer, l’abstème prononce parfois la mort prochaine des veules, en ânonnant le nom de son statut quand cela devient nécessaire. Solitaire et détaché du monde qui l'entoure, Rien ne semble l'atteindre, inébranlable Roi qu'est le mirifique Alexander.

.•°°•.•°°•.•°°•.

De ce fait, le Roi ne semble guère s'embarrasser de scrupules ni de sentiments à l'égard de ses sujets, pas même une once de tendresse à l'égard de ses frères mis à part sa femme et l'un de ses fils. Non non, rien de tout ceci. La compassion ? « La compassion se trouve dans le coeur, le mien ne bat plus depuis Quinze milles ans » lâchera-t-il. Il se considère, et c'est tout à fait légitime, comme l'un des précurseurs des immortels. Après tout, il est le premier, les autres mis à part sa famille ? Une esquisse banale et grossière, d'ailleurs c'est à se demander s'ils ont réellement le même sang. Rien qu'à cette pensée, il en frissonnerait d'effroi et ses fines lèvres se pincent en un rictus de dégoût. Outre cette fabuleuse leçon d'amour, Alexander considère que les créatures autres que des sang-pur et des humains, n'ont pas leur place en ce monde, si bien qu'il est nécessaire de laver cet affront en les réduisant à l'état de simple majordome ou bien des les annihiler. Dans un sens c'est à cause des ces bâtards vampires se croyant Divin que le royaume perd de sa grandeur. Peut-être est-ce un point de convergence avec sa femme ou d'autres mais en effet, avec ses mirettes, l'Autolâtre juge le monde avec moult critiques, tel un filtre collé au verre de ses iris duquel n'apparaissent que de triviaux déchets, des gueux indignes de son affabilité.

.•°°•.•°°•.•°°•.

La justice … Terme aux multiples définitions selon les points de vue. Et celui du Souverrain semble le plus clair : Obéir aux lois et les respecter. Ce raisonnement peut paraître au début digne d’un valet, qui faute d’intelligence obéit bêtement aux principes. Non, dans le cas du superbe aristocrate, ce fut le fruit d’une véritable réflexion. Pour garantir le respect des règles, mieux valait déjà se conduire selon leurs textes, sans y mêler un quelconque relent d’humanité. Contrairement à certains qui ont un sens personnel de la justice, celui de l'Antédéluviens repose juste sur des tableaux de Lois, qu’il suit à la lettre sans essayer d’emprunter un quelconque détour. Nul besoin de renâcler à la tâche, puisque ce Roi ne rechignerait jamais à l’accomplir, pour la paix au sein de l'Europe Vampirique. Le Jupitérien évoque le Demi-dieu acharné à accomplir ses treize travaux. Délit, punition expéditive sans pitié pour ceux qui brisent l’Indiscutable, même contre ses choix, ses rêves, ses désirs, ses vœux. Tout son ressentiment n’a pas de valeur comparé à la préservation de la paix. A partir de ce point là, même si l’impénétrable esprit du magnifique reste encore un peu abstrus, petit à petit de ce nuage sort un soupçon d’Humain; de son opaque esprit. Une sensibilité piétinée pour la victoire de la raison, le Roi s’engagea donc dans cette périlleuse route, où même ceux qui nous sont chers doivent être condamnés pour leurs crimes...

.•°°•.•°°•.•°°•.

Néanmoins, Alexander, à l'image de sa prestance des plus sombres, sait être un minimum classieux, voire courtois bien que cela ne soit jamais gratuit. Tout n'est que théâtralité en lui, et il se plaît à jouer les comédiens comme le démontre sa façon de s'exprimer. C'est avec dédain et gonflé de superbe qu'il toise les reîtres s'édifiant sous ses prunelles oscillantes. Originellement, vous n'êtes absolument rien d'autre à ses yeux qu'un objet de progression purement matérielle dans ses recherches, ou bien un être inutile, pas même corvéable qu'il jettera dans l'abîme. Vous lui devez tout et il ne vous doit absolument rien, point final. Néanmoins, lorsqu'il ne maîtrise plus la situation, lorsque tout lui échappe inexorablement sans qu'il ne sache pourquoi, le masque chute et la frustration s'immisce en ses flancs. La colère déforme les traits de l'Autolâtre et c'est avec hargne qu'il se rue sur le fruit de ses turpitudes.

.•°°•.•°°•.•°°•.

Enfin, un génie tel que lui recherche la perfection, non seulement dans son art, mais également dans sa propre existence. Le conflit entre ses désirs et sa fonction, deux choses complètement opposées, qui s’entrechoquent. Méprisant, c’est plus une facette qui renforce sa carapace d’adamantin ainsi que son sens aigu de l’honneur. Une formidable résilience qui lui octroyait le droit de ne pas se laisser aller à ses émotions, cristallisées sous forme de coffre Glaciaire. L’Abîme que l’on pensait être son âme, se révèle d’une sensibilité touchante même. Froid certes, une façon de se protéger aussi de ce qui pourrait lui être incontrôlable, il conserve toujours une attitude aussi posée et nous dévoile les quelques secrets de son âme meurtrie. L’Amour et le bonheur, l’Infant repenti les connait sous une étoile répondant au doux nom d’Ayaka. Ce qu’il vécut avec elle, les prémices de ce que l’on nommerait sérénité lui furent ouvertes, mais refermèrent presque de par son égo à conquérir et à diriger. Même son austérité est aussi une preuve de profond attachement à la personne qu‘il s‘est juré de protéger, sa femme. Aussi dit-on, que ceux qui tentèrent de porter atteinte à son amour, à son honneur connurent une facette encore jamais vu du maudis.

Tenterez-vous le Diable en appuyant là où ça fait mal ? Les témoins en nombre pléthorique vous attesterons leurs plus grande aversion pour ne plus laisser pavaner leurs regards sur cet être malsain aux mirettes dignes d'un monstre du néant à la beauté fatale. Et encore moins sur sa compagne.


«...Et, comme le soleil dans son enfer polaire,
Mon coeur ne sera plus qu'un bloc rouge et glacé. »


Aux oraisons funèbres son âme s’abandonna, aux gandins funestes seuls connaissent son patronyme. Démiurge aux voiles noirâtres et alanguis tel le linceul funeste qui permettra la resurection de l'engeance de Satan. Si sa dénomination parait anodine, une fois qu'on a pris connaissances des palabres sortant des lippes de l'Abscons, l'oxymore qui se dégage de l'ésoterique et qui s'abbat sur son sillage prend toute son ampleur. Anachronique personnage de par son statut et sa mentalité, l'éxilé est une créature bien alambigué à dépeindre. Mais avant, de tisser le portrait psychologique du Célestin, laissons nos perles scintiller et contempler la physionomie de l'Egerie de Thanatos. Cet humanoïde, auréolé d'une prestance distincte, on placera son physique exclusif pour le moment et nous nous orienterons vers le haut de la physionomie : le faciès.

.•°°•.•°°•.•°°•.

Le masque vivote entre les vents ingénus, les lignes doucereuses et placides larmoient en une limpide cristalline miroitante et minaudière. Le minois, réel délice tel un pan du Nirvana est trigone au derme pâle, lignes féeriques qui s'écoulent comme le cours d'eau d'une rivière cristalline. Une peau d'allégorie à la fois douce au toucher à la manière d'un vase en porcelaine, héritage d'une chasteté qui se pare de lignes exotiques et vénusiennes, dulcifiant les souhaits des donzelles les plus pudibondes. Un front haut et étroit qui relèvent l'oeillade enjôleuse. Perles estompées d'une teinte crépusculaire et cérulescente auquelle quelques vilbrequins clapirent cette iradacée sirupeuse aux carnations pêcheresse évoquant passion, érotisme et destruction, ce qui logiquement retranscrit la psychologie d'une âme vendue à Lucifer. Force de constater, que la teinte de ces rubis représentent la soif incoercible de sang de l'Obscur : andrinople. Les fins cils protecteurs de l'oeillade courbettent, et s'étirent très volubilement sur le front, avec une teinte d'ébène évoquant la fuligineuse personne qui se dissimule derrière ce galbe, au fil de l’écrin tréfilé sarclant les doucettes prunelles, éclatant contraste avec une teinte des ineffables œillades, dont l’exquise nostalgie tamise l’éclat, lasse insanité assoupie qui jamais ne se fanera. Le nez court et fin est légèrement retroussé, donnant une expression légèrement hautaine au visage, tandis que les lèvres du Langusior sont fines et pâles, de la couleur de la peau, comme dénuées de vie, bien que soyeuse et altière, rehaussée d’une once d’orgueil. Celle-ci s'accompagne d'un rictus où volubilent des ris sarcastiques, bien qu'il lui arrive de voir se dessiner sur ses lèvres d'une nuance églantine une moue point propice aux joyeuses connotations. Véritables psyché d’une alchimie pécheresse, le Roi de l'Europe n'écoule point le stupre de ses lèvres, d'une nature sybarite et lascive une neutralité sera son principal trait. Enfin, au gré des reflets que se targue son front, des filins de jais enroule sa frimousse par une crinière ripolinée vivotant entre les zéphyrs et autres alizées, octroyant ainsi un sibyllisme sans précédent. Succintement aussi atrabilaire que son humeur, et que la plus épaisse des ombres des Limbes. Tombante, la coiffe mirliflore enveloppe une partie de ses oreilles et de sa nuque, comme si les ténèbres s'ingéniait à étendre leur prépondérance.

.•°°•.•°°•.•°°•.

Enfin, ses atours princiers scandent les foulées du Bafouée, ses menottes se jouent de bimbeloteries, l’étoffe pastel et charbonneuse flotte en un sillage évaporé, ataraxie plénière qu’il se vante de cultiver, douceâtre Éphèbe. Ses bras ivoirins se plissent d’une levantine aurifère, moirée et crénelée d’une rubane argentine, tandis que le derme laiteux se laissent entrevoir à la dérobée, funeste invitation à se lover entre ses bras malévoles. De fine épaulettes de soies s’épointent sur l’épitoge, sillonnés de dorures élégantes et ombrant le bras cotonneux aux manches évasées. L’on peut distinguer sous la mante noirâtre, un jaseron blanchâtre, épousant l’ouverture pudique de son col. S’extirpant de ses hanches étroites, de larges tulles parcourues de nuances sombres et bleutés volettent et flattent le cuir obombré de bottes finement ciselés. Sa dextre se pare enfin d’un gant châtain, une camée argentine ornant l’une de ses fines phalanges. Néanmoins l’étoffe de ses longues manchettes se voient criblées de néant en leurs extrémités, vestiges de joutes fomentées par les aléas du Fatum.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lys

avatar

Messages : 11

MessageSujet: Re: .•°- Crowned Immortal _ Veneratio Ferocitas Imperium -°•.   Mer 30 Juin - 13:16




Alexander Andrews
Crowned Immortal


    Rang: The King of Sinners
    Nom de Vampire :
    Continent : Europe
    Âge Approximatif : Quinze milles ans





... Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne.»


En Edification



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lys

avatar

Messages : 11

MessageSujet: Re: .•°- Crowned Immortal _ Veneratio Ferocitas Imperium -°•.   Mer 30 Juin - 13:19

Don't think you can write here so easily. This post is mine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny
| MASTER || This Story takes place both in the present and in the past...
| MASTER || This Story takes place both in the present and in the past...
avatar

Messages : 95

MessageSujet: Re: .•°- Crowned Immortal _ Veneratio Ferocitas Imperium -°•.   Ven 20 Aoû - 10:27

Quelle agréable surprise que de voir votre fiche enfin avancé soudainement !

Pouvons nous tout de même avoir des nouvelles sur al dernière parte de votre test ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiem-for-a-dream.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: .•°- Crowned Immortal _ Veneratio Ferocitas Imperium -°•.   

Revenir en haut Aller en bas
 
.•°- Crowned Immortal _ Veneratio Ferocitas Imperium -°•.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Twilight Imperium - Samedi 19 Mars
» Twilight Imperium
» Twilight Imperium 3E - FFG - en juin ?
» Imperium || Forum RPG
» Mon projet pour Apo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem For A Dream :: • The Start :: ► Etats . Civil &’ Vampirique . . . » :: « Tests en Attente ...-
Sauter vers: